Vous êtes les bienvenu(e)s sur le nouveau site du groupement paroissial de Châteaufort, Magny, Saint Lambert et Toussus.

Le nom de site est en référence à :

  • Matthieu 18,20 : "Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d'eux." Nous sommes 4 paroisses...
  • Luc 22,27 : "Et moi, je suis au milieu de vous comme celui qui sert."

Le logo représente notre renouveau et notre unité dans la diversité au Christ Ressuscité, présent au milieu de nous. Le médaillon met en valeur les saints de nos 4 églises: saint Christophe, saint Germain de Paris, sainte Marie et saint Lambert ainsi que les communes du groupement. Depuis la dernière guerre, Toussus n'a plus d'église.

Bonne visite. Bon ressourcement.

 Eglise Saint Christophe      Eglise Sainte Marie   Eglise de Saint Lambert des bois

L'édito de la semaine

Les prêtres et diacres de notre doyenné se partagent la plume des éditos, à tour de rôle chaque dimanche (hors vacances scolaires). Découvrez ici l'édito de chaque semaine.

dimanche 17 décembre
3e dimanche de l'Avent - année B
GAUDETE !

La joie de l’Avent

En ce troisième dimanche, l'avent s'habille de joie ! « Je tressaille de joie dans le Seigneur » s'exclame Isaïe. Cette joie n'est pas un simple sentiment d'euphorie passagère. C'est une joie profonde telle que Dieu la souhaite pour nous. Saint Paul en fait même un commandement à une communauté en butte à la persécution ! « Soyez toujours dans la joie, ... c'est ce que Dieu attend de vous dans le Christ Jésus. » Cette joie est liée à la prière, à l'action de grâce et à la foi. Elle pourrait être considérée comme une quatrième « vertu théologale », après l'amour, la foi et l'espérance. N'est-elle pas un des sept fruits de l'Esprit (voir Galates 5, 22) ?

Dans l'évangile de ce jour, la joie est en demi-teinte. Il faut savoir lire entre les lignes. Il y a Jean, la voix qui crie dans le désert. Par sa présence, il annonce le messie, l'envoyé de Dieu. Il accepte de disparaître pour que Jésus transparaisse. Pour ceux qui comprennent et accueillent cette Venue, elle est source de joie. Jean rend témoignage à la Lumière. Humblement. Il reconnaît qu'il n'est pas le Messie, il ne se reconnaît même pas digne de défaire la courroie de sa sandale, tant il mesure la distance qui le sépare de celui qu'il an­nonce. Il a cependant pour mission de baptiser dans l'eau pour préparer sa venue : « Au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas. » L'accueillir, apprendre à le connaître, avoir foi en lui sera notre joie !

P. Didier GRAIN
Guyancourt