Célébration de la Messe - Horaires et lieux fixes

MESSE DOMINICALE

Le samedi soir                 18h         Messe à St Lambert-des-Bois
hors vacances

Le dimanche matin          10h30     Messe à Ste Marie de Magny (centre ville)
toute l’année

Le dimanche soir              18h         Messe à St Christophe de Châteaufort
hors vacances

MESSE EN SEMAINE à l’église Ste Marie de Magny (centre ville)

Le mercredi et le jeudi à 9h
Le vendredi à 19h, suivie d'un temps de confession possible.

Offices et Messe en semaine également dans les communautés voisines

Crypte du Prieuré de Châteaufort
du mardi au vendredi : Laudes à 8h ; Vêpres et Messe à 18h30 
samedi : Laudes et Messe à 8h ; Vigiles à 21h      

Chapelle du Prieuré St Benoît ~ communauté assomptionniste (Saint-Lambert-des-Bois)
lundi-mardi-jeudi-vendredi : Laudes à 7h ; Messe à 7h30    
mercredi : Laudes à 7h ; Messe à 19h     
samedi : Laudes et Messe à 9h                 

Résidence ORPEA ~  66 chemin de la Chapelle (Saint-Rémy-lès-Chevreuse)
jeudi : Messe à 11h à la Salle des Étoiles

ESAT d’Aigrefoin ~ Ferme d’Aigrefoin (Saint-Rémy-lès-Chevreuse)
mercredi : Messe à 11h15
mardi : Adoration à 20h45

 

Guide paroissial

 

Le guide paroissial 2017/2018 est sorti récemment.

Si vous ne l'avez pas, vous pouvez le consulter ci-dessous en pièce jointe.

 

Ce guide est un condensé de toutes les informations sur notre paroisse, pour plus renseignements, de photos, de suggestions ...

allez dans les rubriques de notre site qui vous intéressent !

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (GUIDE PAROISSIAL2017 12ème version.pdf)Guide paroissial 2017/2018[ ]2216 Ko

L'édito de la semaine

dimanche 26 mai 2019
 6ème dimanche de Pâques

Élections

Les jours d’élections sont souvent propices aux numéros d’équilibriste pour un édito ou une homélie. En voici un, que les lectures de ce dimanche me suggèrent.

D’un côté, dans l’Apocalypse nous voyons que le salut donné par Dieu se concrétise dans une ville, c’est-à-dire dans le lieu où les hommes résident et vivent ensemble. Il se présente ainsi comme le chemin qui conduit du jardin primordial de la Genèse à la ville finale de l’Apocalypse. L’idée d’un retour au paradis perdu est étrangère à la Bible. Il y a quelque chose à construire, à quoi l’homme collabore. C’est pour nous une invitation à ne pas nous désintéresser de la vie de la cité. Nous avons le devoir d’aller voter pour que progresse le bien commun, c’est-à-dire pour que la cité terrestre où nous vivons soit toujours plus imprégnée des marques de la cité céleste vers laquelle nous cheminons.

D’un autre côté, il faut remarquer que cette cité finale n’est pas le pur fruit des efforts humains. Elle descend du Ciel, d’auprès de Dieu. Et il est bon de réentendre ces paroles de Jésus : « ce n’est pas à la manière du monde que je vous (…) donne [ma paix] ». J’y vois une invitation à ne pas idolâtrer la politique. Les chrétiens se laissent parfois tenter par la survalorisation de l’action politique, par la recherche d’une personne providentielle qui instaurerait enfin sur terre le royaume de Dieu. Il faut se faire à l’idée que cette personne n’existe pas, ou en tout cas que ce n’est pas avec les moyens du monde (qui sont en général ceux de la politique) que les chrétiens travaillent à établir le règne du Christ dans leur vie et dans le monde.

Allons donc tous voter aujourd’hui. Mais prions pour le personnel politique. Et surtout travaillons à nous convertir, pour que le règne de Dieu nous vienne… de Dieu.

Père Martin GUYOT
St Quentin - St Victor

Attentats de Paris : réaction de Mgr Georges Pontier, Président de la Conférence des évêques de France

Dans sa capitale, notre pays a été touché par une série d’attentats d’une barbarie inégalée. Avec les catholiques de France, j’exprime ma profonde douleur devant cette extrême violence qui a retiré la vie à tant de personnes et blessé tant d’autres.

 Mes pensées et mes prières vont aux victimes, à leurs proches, aux forces de l’ordre, aux soignants et à nos gouvernants sur lesquels pèse une lourde responsabilité. En ces heures difficiles nous leur faisons confiance.

J’invite les catholiques de France, ce dimanche tout spécialement, par leur prière, leurs paroles et leurs actes à être artisans de paix, d’unité et témoins de l’Espérance.

 Nous le savons, le mal n’aura pas le dernier mot.

Mgr Georges Pontier
Archevêque de Marseille
Président de la Conférence des évêques de France

Accueil des Réfugiés

Solidarité

Actualisation du 18 septembre - Les associations locales CCFD-Terre Solidaire, Secours Catholique et Vesti’Aide ont poursuivi leur réflexion et proposeront prochainement un projet paroissial pour l’accueil des réfugiés.

La municipalité de Magny a lancé un appel dans ces termes : « La commune avec des associations locales et des habitants volontaires lancent un appel auprès de celles et ceux qui souhaiteraient accueillir et accompagner des réfugiés. Si vous êtes intéressés pour héberger une ou plusieurs personnes, faîtes-vous connaître auprès du CCAS (01 39 44 71 18 - 06 73 97 72 69).

Une réunion d’information sera organisée prochainement en présence de la Préfecture des Yvelines pour répondre à toutes vos questions. »

Pour une bonne coordination au niveau de la paroisse, faites-nous connaître toute proposition que vous pourriez faire au CCAS.

Concernant les autres municipalités du groupement paroissial, nous invitons chaque paroissien à interroger le maire de sa commune pour lui demander les dispositions qu’il a prises ou qu’il a l’intention de prendre.

Vous pouvez être partie prenante dans cette action. Nous recenserons prochainement toutes les bonnes volontés pour répondre aux besoins que nous avons identifiés : logement, alphabétisation, aide aux transports…Ces besoins s’inscrivent dans la durée : plusieurs mois, voire plusieurs années.

Nous continuerons à vous tenir au courant.

Toutes questions, suggestions et propositions peuvent être adressées au Secours Catholique : Evelyne Courtecuisse - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

Dans «un geste concret» en préparation du jubilé de la miséricorde qui débute le 8 décembre, «que chaque paroisse, chaque communauté religieuse, chaque monastère, chaque sanctuaire d'Europe accueille une famille», à déclare le pape François.

«Face à la tragédie des dizaines de milliers de demandeurs d'asile qui fuient la mort, victimes de la guerre et de la faim et qui sont en chemin vers une espérance de vie, l'Évangile nous appelle et nous demande d'être les prochains des plus petits et des plus abandonnés, à leur donner une espérance concrète».

Les associations locales CCFD –Terre Solidaire, Secours Catholique et Vesti’Aide se sont retrouvées pour réfléchir à la façon de répondre à l’appel du pape, afin de réunir les conditions d’accueil de réfugiés sur le territoire du groupement paroissial.

La municipalité de Magny a elle aussi lancé une réflexion, lors d’une réunion qui a eu lieu mercredi, associant les associations et les habitants qui s’étaient manifestés. La volonté d’accueillir des familles, des personnes, est bien présente. L'action est prise en main par le CCAS de Magny. Les autres municipalités de Châteaufort, Toussus, St Lambert ont reçu notre mail d'information.

Les besoins seront probablement multiples : hébergement et logement, aide alimentaire et matérielle, alphabétisation, scolarisation des enfants, emploi, santé…. Ils s’inscrivent dans la durée : plusieurs mois, voire plusieurs années.

Vous pouvez être partie prenante dans cette action exceptionnelle, en accueillant, en apportant vos compétences, vos dons, votre temps.

Nous n’avons pas encore reçu de sollicitations précises, et ne savons ni quand, ni combien, néanmoins, pour être prêts, nous vous invitons à réfléchir dès maintenant à la façon dont vous pouvez répondre à l’appel du Pape, avec en priorité des propositions d’hébergement.

Nous vous tiendrons au courant de la suite des évènements….

Toutes vos suggestions et propositions vous pouvez les adressées à :

Evelyne Courtecuisse, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. qui transmettra à qui de droit.


Le 20 juin est célébrée la journée mondiale du réfugié, instauré par l'ONU en 2001.

Dans le contexte d’aujourd’hui, où les migrants font trop souvent la une d’une actualité dramatique et où leur présence importante en certains lieux crée de plus en plus de tension, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France lance une interpellation sur cette question qui nous concerne tous. Dans le même temps, les évêques en responsabilité pour la Mission Universelle, la Pastorale des Migrants et la Solidarité adressent aux catholiques un message pour le dimanche 21 Juin 2015 : « Aimez donc l'immigré, car au pays d'Égypte vous étiez des immigrés » (Dt 10, 19). Pour un changement de regard sur les migrants...

De son côté, le pape nous invite tout au long de ce mois de juin à prier « pour que les migrants et les réfugiés trouvent bon accueil dans les pays où ils arrivent et y soient traités avec respect ». Information, témoignages et animations sur le site internet "Prier au cœur du monde"

 

Service National de la Pastorale des Migrants : http://migrations.catholique.fr/

A lire dans La Croix : Face aux migrants, les catholiques agissent encore peu