Ordination

Le mot ORDINATION vient du latin et signifie « action de mettre en ordre », « action d’organiser la distribution des charges ».

Dans l’Église catholique, le sacrement d’ordination est conféré :

  • aux Diacres : temporaires et permanents
  • aux Prêtres : diocésains et religieux
  • aux Évêques

Dans la cérémonie, l’acte essentiel qui confère le sacrement de l’ordination est l’imposition des mains suivie de la prière consécratoire.

LE SACREMENT D’ORDINATION

  • Le sacrement de l’ordre marque celui qui le reçoit d’un caractère indélébile. Il lui permet "d’exercer un pouvoir sacré au nom et par l’autorité du Christ pour le service du Peuple de Dieu »
  • Le sacrement de l’ordre ne peut être conféré qu’une fois,
  • Il ne peut être « annulé » ni conféré pour une période limitée, et on devient diacre, prêtre, évêque pour l’éternité.
  • Les prêtres issus d’un ordre/congrégation religieuse dépendent de leur supérieur majeur et non de l’évêque. Ils sont appelés prêtres « réguliers » c’est-à-dire qu’ils vivent d’après l’esprit de la règle de vie adopté par le fondateur de l’ordre. Alors que les prêtres dont l’évêque est leur supérieur direct sont appelés « diocésains »
  • Il faut avoir reçu les sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, confirmation, eucharistie) pour recevoir le sacrement sacerdotal.

LA VOCATION DES ORDONNÉS

Le sacrement de l’ordre comporte trois degrés reçus successivement :

  • le diaconat, pour les diacres permanents ou en vue du sacerdoce au service de l’évêque (et non du prêtre), spécialement pour le ministère de la charité et de l’annonce de la parole "aux périphéries de l’Église", le service de la vie sacramentelle. Le diacre fait promesse de demeurer "en l’état". Il ne peut plus recevoir le sacrement du mariage s’il est célibataire, s’il est marié, il le demeure et s’il devient veuf, il ne peut se remarier.
  • le presbytérat, pour les prêtres qui collaborent avec les évêques, et sont envoyés au service d’une partie du diocèse, paroisse, aumônerie ou service ; Ils se sont sentis appelés par Dieu à vivre leur vie chrétienne, au service de la mission de l’Église et l’appel de l’évêque les invite à s’engager sur ce chemin de disciple, missionnaire et serviteur. Avec tous les baptisés ils sont des chercheurs de Dieu. C’est l’aventure de toute une vie. « Comme prêtres, ne restons pas distants du cœur des drames humains. Acceptons d’entrer en contact avec l’existence concrète des autres et de connaître la force de la tendresse. Ne soyons pas des pasteurs « qui se maintiennent à distance des plaies du Seigneur » (n°270 L’Évangile de la joie)
  • l’épiscopat, pour les évêques au service d’une Église locale (diocèse ou prélature). L’évêque est un veilleur attentif à ce que la communauté chrétienne qui lui est confiée remplisse sa mission. Il est modérateur, tuteur, responsable d’une communauté et de son organisation et il incarne, dans son église locale l’unité des chrétiens.

Dieu appelle aujourd’hui

L’aventure apostolique et les appels n’appartiennent pas au passé. Ils se poursuivent aujourd’hui. Oui, le Seigneur appelle à tous les âges, des jeunes et des plus âgés. Il appelle et il envoie. Rendons grâce à Dieu pour tous ceux qui, se sentent appelés et pour ceux qui se posent la question de l’appel.

Les vocations naissent dans la prière et de la prière...et elles ne peuvent persévérer et porter du fruit que dans la prière. Portons dans notre prière tous ces enfants, ces jeunes et ces adultes qui entendent aujourd’hui, dans notre diocèse et dans le monde, cet appel du Seigneur, qui vient dire à chacun : « Viens, suis-moi, je ferai de toi un pêcheur d’hommes ». Prions donc l’Esprit Saint ….

…pour que l'appel du Christ "viens et suis-moi" soit entendu par des jeunes,

…pour que l'Eglise sache les accompagner et leur dire: "courage, lève-toi, Il t'appelle",

…pour que la prière de l'Eglise, la nôtre, soutienne la faiblesse de ceux qui se sentent appelés,

…pour qu'ils se sentent soutenus dans le combat spirituel à mener pour répondre oui, et "quitter le vieil homme pour revêtir l'homme nouveau".

Que le Seigneur suscite des vocations de diacres permanents et de prêtre aussi dans les familles de notre communauté paroissiale.

Prière pour les Vocations

par le saint Pape Jean-Paul II

Seigneur Jésus, Toi qui es le Bon Pasteur, suscite dans toutes les
communautés paroissiales des prêtres et de diacres, des religieux
et des religieuses, des laïcs consacrés et des missionnaires, selon
les nécessités de ce monde que tu aimes et que tu veux sauver.

Nous te confions en particulier notre communauté; crée en nous le climat spirituel
des premiers chrétiens, afin que nous puissions être un cénacle de prière,
accueillant avec amour l'Esprit Saint et ses dons.
Assiste nos pasteurs et toutes les personnes qui se consacrent à Toi.
Guide les pas de ceux qui ont accueillis ton appel.
Tourne ton regard d'Amour vers tant de jeunes bien disposés,
et appelle-les à ta suite.


Amen